numérique
environnement
santé
culture
commerce
industrie
mobilité
BTP
cohésion sociale

 

Veille sur les évolutions des compétences et des métiers 

 

Atheme Hebdo vous propose une page dédiée à la veille sur les évolutions des compétences et des métiers.

Véritable outil destiné aux prestataires de la formation, cet espace contribue à votre veille métiers en répertoriant les observatoires pertinents par secteur d’activité. 

En effet, les observatoires répondent à l’indicateur 24 du référentiel QUALIOPI sur la veille concernant les évolutions des compétences, des métiers et des emplois. Ils ont une place centrale au sein des branches professionnelles et parmi les acteurs de la relation formation-emploi

Ainsi, pour chaque secteur, des études de branches des observatoires ont été sélectionnées. Ces études permettent de connaître les prospectives des métiers et des formations. 

Vous retrouverez ainsi les observatoires des secteurs du numérique, de l’environnement, de la santé, de la culture, du commerce, de l’industrie, de la mobilité, du BTP et de la cohésion sociale.

Également, cette page tient compte de l’actualité des observatoires et est de ce fait évolutive et mise à jour régulièrement.

 

Qu’est-ce qu’un observatoire des METIERS ? 

Les observatoires prospectifs des emplois et des compétences (OPMQ) ont été institutionnalisés par la loi de 2004 sur la formation professionnelle, créés par un accord de branche. En 2020, on comptait 134 observatoires d’après le Céreq. 

 

Les principales missions des observatoires 

Observation au service de l’anticipation des besoins en matière d’emploi, de métiers, de compétences et de formation:

  • Établir des portraits/panorama de la branche;
  • Mener des études et travaux, notamment de nature anticipatrice;
  • Fournir des outils d’aide à la décision (formation, certification, GPEC…).

 

Leurs rôles

  • Faire émerger des questions et problématiques à approfondir;
  • Orienter les politiques de formation et de certification (offre de formations collectives aux entreprises, priorisation des financements, création et rénovation de certification…); 
  • Alimenter les négociations sociales et notamment la révision des classifications de branche.

 

Fermer le menu